Bien que le terme d’art postal et que le mouvement artistique éponyme ne soient apparus qu’en 1962, les origines de l’art postal sont beaucoup plus anciennes. En effet, dès l’invention de la carte postale puis du timbre-poste au XIXe siècle, de nombreuses personnes s’adonnent à cette pratique avant qu’elle apparaisse officiellement et l’on voit fleurir rapidement les premiers envois illustrés.

Les artistes et les personnalités décorent leur courrier, certains poètes allant même jusqu’à écrire l’adresse sous forme de poésie. Parmi les plus célèbres artistes ayant utilisé le mail art, on peut citer les poètes Stéphane Mallarmé, Robert Desnos ou Jean Cocteau et les écrivains Victor Hugo, Guillaume Apollinaire ou Jacques Prévert. Au début du XXe siècle, en Italie, les Futuristes tels que Balla et Marinelli transforment la lettre en support expressif et combinent différentes techniques de collage et de peinture ainsi que divers matériaux.

Les marins et les soldats, notamment pendant les deux guerres mondialement, illustrent les enveloppes ou les cartes postales qu’ils envoient à leurs familles, et contournent ainsi la censure.

En 1962, nait officiellement le courant artistique du Mail Art, sous l’impulsion de Ray Johnson. Ce pionnier le définit comme étant une forme d’expression gratuite, sans jury, sans format ni technique imposés. Autrement dit, il prône la liberté totale de création. Liberté dont les artistes ne vont pas se priver pour se moquer de l’institution postale.

De nos jours, à l’heure des technologies numériques, l’art postal a pris la forme du tweet art et de l’art postal en ligne.